L'histoire des manequins


Dés mes premiers débuts, mon compagnon ma offert un mannequin, pour savoir si cela me conviendrait et si j'en aurais une utilité dans l'avenir. Il faut savoir que tout accessoire de couture a un certain prix.
Je travaille depuis bientôt deux ans avec mon mannequin de couleur noire qui n'est pas réglable et qui fait une taille 38/40, que je prénomme "Lilou". Cela me permet de modeler mon tissu sur ce mannequin afin de voir le rendu final du vêtement.
Par la suite dans la mercerie d'Emmaüs, j'ai trouvé le mannequin enfant, en espérant dans le futur faire des vêtements pour des enfants.
Quant au mannequin abîmé en mousse, nous l'avons trouvé dans une poubelle. Quand j'aurais un moment, je le restaurais pour lui donner une autre vie dans mon atelier de couture.

Le petit dernier qui a était acheté avec une cagnotte offerte par nos amis(es) que nous avons reçus pour notre union Civile.
C'est un mannequin professionnel, réglable de la taille de 36 /38/40 qui m'aidera à aller plus loin dans mes créations, car mon ancien mannequin ne peut pas aller au-delà de mes besoins en couture actuels.

RETOUR